ActivitésDimanche de l'Eglise

Dimanche de l'Eglise 2018 - «Il était une foi»

«Il était une foi»: tel est le titre du Dimanche de l’Eglise 2018. Qu’est-ce qui se cache sous ce titre ?

Les individus ressentent leur vécu non pas comme une somme d’événements fortuits mais comme une suite. Et lorsqu’ils les racontent, ils leur donnent un sens. La biographie est un concentré de ce type de démarche narrative. Elle se fonde sur un choix d’expériences vécues en les interprétant et en nommant les tensions, les ruptures, les carrefours. Elle est le reflet de notre compréhension de l’identité humaine.

Qu’est-ce qu’un être humain sinon un être vivant qui est en mesure de raconter son histoire à partir d’un grand nombre d’expériences et de décisions. Mais nos histoires spécifiques n’existent pas pour elles-mêmes dans un espace vide. Nos vies se nourrissent d’un patrimoine d’histoires: l’histoire de nos parents, les histoires du village ou de la ville, l’histoire du pays dans lequel nous vivons. Nos propres histoires vont se lier à d’autres: à celles de nos enfants (que nous avons ou pas), de nos deuils, lorsque nous perdons des proches ou des amis, de notre environnement proche. Qu’est-ce qu’un être humain sinon un être vivant dont l’histoire personnelle le met en lien avec celle des autres? Les histoires sont à la mode, mais parallèlement à celles qui nous divertissent, nous nous identifions aux grandes histoires, lesquelles, plus que jamais, déterminent qui nous sommes et où nous allons. A une époque caractérisée par l’affirmation de son identité culturelle ou politique face à celui ou celle qui vient d’ailleurs, la confrontation volontaire avec nos propres histoires peut susciter en nous une ouverture à l’autre. L’espérance chrétienne, ce n’est pas seulement rejoindre les autres quelle que soit leur histoire, c’est aussi voir combien nos histoires et celles des autres se fondent dans la grande histoire des liens entre Dieu et les êtres humains.

La Bible regorge de récits qui reflètent l’existence humaine. Qu’est-ce que l’être humain sinon un être vivant capable de raconter son histoire à la lumière de sa relation avec Dieu et de l’histoire de la relation de Dieu avec l’ensemble de ses créatures? A notre époque où l’on parle d’une «rupture de la tradition chrétienne», nous souhaitons susciter en ce Dimanche de l’Eglise 2018 le plaisir de raconter, de découvrir ensemble des histoires et expérimenter sous un angle ludique des techniques narratives. Nous prenons conscience de combien les traces des récits bibliques marquent de leur empreinte notre propre histoire de vie mais aussi les histoires de nos familles, de nos villes et de nos villages et quelle signification sociale elles revêtent aujourd’hui.

Le Dimanche de l’Eglise a traditionnellement lieu le 1er dimanche de février. Il revient au Conseil synodal d’en fixer le thème et d’attribuer la destination de l’offrande recueillie ce jour-là.

Avant-propos du Conseil synodal


Le séminaire de préparation au Dimanche de l‘Eglise aura lieu le mardi 7 novembre 2017, de 18 h à 22 h aau Centre de Sornetan.

Le séminaire permet aux participantes et participants d’approfondir le thème et de développer différentes pistes de conception et d’animation du culte autour du thème.


Remarque: au cas où vous souhaiteriez associer différents intervenants, associations ou autres organisations à l’animation du culte, nous vous recommandons de solliciter les personnes suffisamment tôt à l’avance.

Le Dimanche de l’Eglise a lieu chaque année le 1er dimanche de février. Le Conseil synodal en détermine le thème de même que l’affectation de la collecte.

 

Contact:
Eglises réformées Berne-Jura-Soleure
Paroisses et formation
Franziska Huber
Altenbergstrasse 66, case postale 511
3000 Berne 25
Tél. 031 340 25 23
E-mail: franziska.huber(at)refbejuso.ch 


Pour la partie francophone:

Centre de Sornetan
Alain Wimmer
032 484 95 35 
Alain.Wimmer(at)refbejuso.ch


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.