Quelques mots en chemin




«Il est bon d’espérer en silence la délivrance que le Seigneur enverra.» Lamentations 3,26

Pour moi qui suis une fervente partisane de l’engagement actif, ce verset des Lamentions est déjà presque une provocation. Est-il vraiment bon de rester les bras ballants et d’attendre placidement, en se disant que de toute façon le Seigneur y pourvoira ?

Dimanche dernier, j’ai rendu visite à une dame d’une quarantaine d’années qui a une hernie discale et qui a tellement mal qu’elle n’arrive pas à dormir plus de deux ou trois heures d’affilée. Quand je lui ai demandé pourquoi elle ne se faisait pas opérer, elle m’a répondu que les médecins lui avaient vivement conseillé de privilégier le lent processus de guérison naturelle.

Il y a des situations dans lesquelles il vaut mieux se taire et attendre avec la force de l’espérance. Dieu soit loué, nous pouvons nous confier en lui !


Judith Pörksen Roder


Eglises réformées Berne-Jura-Soleure

Altenbergstrasse 66
Case postale
3000 Berne 22
Téléphone 031 340 24 24
Courriel