Quelques mots en chemin



«
Voici la conclusion que j'en tire : le mieux pour l'être humain est de manger, de boire et de profiter des résultats de son travail sous le soleil pendant la durée de vie que Dieu lui donne. C'est la part qui lui revient.» (Ecclésiaste 5,17)

La distanciation sociale aussi pendant les repas: les plats dans lesquels les hôtes pouvaient se servir sont désormais bannis des apéritifs dînatoires. Ils reçoivent désormais des petites assiettes individuelles toutes prêtes et recouvertes d’un emballage protecteur: viandes-légumes, fromages-légumes ou antipasti. On consomme désormais sous une tente, dressée derrière la Maison de l’Eglise qui nous protège du soleil et de la pluie.

Il règne une belle atmosphère dans ces moments de convivialité autour d’un verre, d’autres formes de l’être ensemble émergent, que ce soit debout, accoudés à une table haute ou assis sur des chaises dotées d’une petite surface où déposer son assiette. Les groupes qui se forment offrent des constellations nouvelles. Les rencontres entre personnes se font au gré des espaces libres qui s’offrent à elles et non plus selon le degré de familiarité que l’on entretenait de toute façon avec l’autre.

L’ecclésiaste a bien raison: «le mieux pour l'être humain est de manger, de boire et de profiter des résultats de son travail sous le soleil pendant la durée de vie que Dieu lui donne». Ces nouveaux apéros sont vraiment un cadeau que Dieu nous fait.


Andreas Zeller

 


Eglises réformées Berne-Jura-Soleure

Altenbergstrasse 66
Case postale
3000 Berne 22
Téléphone 031 340 24 24
Courriel