FondementsQuelques mots en chemin

Quelques mots en chemin

 «…demeurer toute ma vie chez lui, pour jouir de sa douceur et prendre soin de son temple.» Psaume 27,4

Nous pouvons à nouveau célébrer des cultes dans nos temples et églises! Quelle joie! Pendant tout ce temps, nous avons fait l’expérience, marquante et oppressante à la fois, que la possibilité de célébrer un culte avec la communauté réunie n’allait pas de soi. Quelque chose nous manquait. Et voilà que c’est précisément pour Pentecôte que le Conseil fédéral a levé l’interdiction générale de rassemblement pour les cultes. Oui, maintenant, à Pentecôte, lors de cet événement qui marque en quelque sorte la naissance de l’Eglise: quelle décision intelligente! 

L’esprit de Dieu descendu sur les premiers chrétiens à Pentecôte les rassemblait encore et toujours pour écouter la parole, prier, rompre le pain et chanter. Le culte est devenu rapidement le cœur de l’église et l’est resté jusqu’à aujourd’hui. Et, si le culte n’a pas lieu, et bien justement, il n’a pas lieu! Le psalmiste en prière le ressent ainsi et met en mots toute la nostalgie qui l’étreint:  «Je ne demande qu'une chose au Seigneur, mais je la désire vraiment, «c'est de demeurer toute ma vie chez lui, pour jouir de sa douceur et prendre soin de son temple.»


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.