FondementsQuelques mots en chemin - le temps du Covid-19

Quelques mots en chemin


«Par-delà les idées du bien et du mal, il y a un champ. Je t'y retrouverai.» Rûmi

Je dois reconnaître que je tombe à chaque fois dans le piège. A savoir confondre ma propre vérité avec ce qui est «bien». J’y suis particulièrement encline lorsqu’il s’agit de votations politiques, comme c’est le cas ce week-end. Est-ce que le mariage pour toutes et tous a lieu d’être? Un article sur le climat a-t-il sa place dans la Constitution bernoise? Faut-il augmenter l’imposition des gains sur le capital? Je sais parfaitement ce que je vais voter, mais est-ce ce sera «bien» pour autant? Et est-ce que les autres, ceux qui ne voteront pas comme moi, feront «mal»?

Argumenter avec enthousiasme et défendre son opinion est une chose essentielle. La confrontation est nécessaire à notre société; trouver les meilleures solutions est le fruit d’une lutte. L’attitude devient nocive lorsque nous nous contentons de brandir des slogans exclusifs en guise d’étendard de notre propre opinion et que nous ne nous considérons plus que comme des personnes «pour» ou «contre» une cause. Nous vivons malheureusement ce genre de clivage en ce moment-même au sujet des mesures contre le coronavirus.

Marquons un temps mort, prenons du recul. Rendons-nous dans ce champ où nous pouvons à nouveau nous considérer comme des êtres humains, où nous pouvons nous retrouver et nous apprécier. Un endroit où la diversité est la bienvenue et où les nuances peuvent nous toucher et nous enrichir.


Ursula Marti


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.