FondementsQuelques mots en chemin - le temps du Covid-19

Quelques mots en chemin


«Le chrétien est un homme libre, maître de toutes choses; il n’est soumis à personne. Le chrétien est un serviteur obéissant, il se soumet à tous.»

(Martin Luther, De la liberté du chrétien)

J’étais en train de pédaler quand j’ai vu sur le panier du vélo qui roulait devant moi une pancarte portant le slogan «Mon corps, mon choix» accompagné d’une image de seringue.

Depuis quelque temps, des manifestations opposées à l’obligation vaccinale contre le Covid font valoir avec véhémence la liberté. Mais quel est le sens de la «liberté» du point de vue chrétien?

Dimanche dernier, la paroisse luthérienne de Berne a célébré son anniversaire à la Collégiale. Les festivités ont permis de mettre à l’honneur le réformateur Martin Luther. Il y a 500 ans, en rédigeant les deux thèses ci-dessus, Luther a exprimé ce que la liberté signifie pour une chrétienne ou un chrétien: certes, nous sommes des êtres libres, cependant «le chrétien ne vit pas en lui-même, mais dans le Christ et dans son prochain». Il ne s’agit donc pas uniquement de nous intéresser à nous-mêmes, mais, en tant que chrétiennes et que chrétiens, de nous intéresser aux autres. Ainsi, la liberté ne signifie pas que nous faisons ce que nous voulons. Notre liberté consiste à agir de manière responsable à l’égard d’autrui.


Judith Pörksen Roder

 

 

 


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.