ConseilsCoronavirus

Coronavirus - aide aux paroisses

Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure soutiennent les autorités étatiques dans leurs efforts pour endiguer la pandémie. Nous considérons que les mesures de protection ordonnées par les autorités sont justifiées et appropriées. Lorsque ce n'est pas le cas, nous cherchons le dialogue avec les autorités. Notre Eglise nationale respecte les directives fédérales et cantonales. Elle est en même temps consciente du fait que les avis de ses membres divergent quant aux recommandations de l’Etat. Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure tiennent à ce que les cultes puissent être célébrés et qu’ils soient autant que possible accessibles à toute personne intéressée (Plans de protection de l’EERS). Le Conseil synodal remercie sincèrement les paroisses pour leur énorme engagement en vue de mettre en œuvre des solutions créatives.

Depuis le lundi 20 décembre 2021, des mesures plus strictes sont en vigueur. Lors de sa séance du 19 janvier 2022, le Conseil fédéral a prolongé ces mesures en principe jusqu’à fin mars 2022 (exception: obligation de télétravail jusqu’à fin février 2022). En outre, à partir du 25 janvier 2022, l’obligation de collecter les coordonnées sera levée en vertu du droit fédéral. Quelles conséquences cela a-t-il pour les paroisses?

  • Les réglementations spéciales s’appliquant aux cultes resp. aux services funèbres rassemblant jusqu’à 50 personnes restent inchangées, il n’y aura notamment pas d’obligation de présenter un certificat Covid-19. A partir du 25 janvier, il ne sera plus nécessaire de collecter les coordonnées. Pour les représentations de chœurs ou d’ensembles vocaux dans des espaces clos s’appliquent les règles suivantes selon les informations de l’OFSP: D’une manière générale, les représentations doivent avoir lieu avec masque. Font exception les enfants et jeunes de moins de 16 ans, qui peuvent se produire sans masque. Compte tenu de la réglementation selon laquelle l'utilisation du certificat n'est pas autorisée pour les cultes jusqu'à 50 personnes (tous les interprètes devant être comptés), aucun certificat n'est non plus nécessaire pour tous les interprètes, qu'ils soient amateurs ou professionnels.
    Nous soulignons ici qu’il est recommandé de n'utiliser cette possibilité qu'avec retenue et d’opter pour une pratique très prudente lors d'éventuelles représentations de chœurs et de mettre en œuvre des mesures de protection plus strictes (grande distance par rapport à l’assemblée, etc.).

  • L’accès à des cultes et des services funèbres réunissant 50 personnes et plus pour des personnes dès 16 ans est plus restreint qu’auparavant: Celles-ci doivent désormais disposer d’un certificat de vaccination ou de guérison. Un certificat de test n’est donc plus suffisant. Compte tenu de ce durcissement des mesures nous vous rappelons notre recommandation de tenir pendant la période de Noël des cultes avec et sans obligation de certificat. Elle pourra également être appliquée aux grandes fêtes à venir (temps de la Passion, Pâques), sous réserve de la réglementation en vigueur à ce moment. Le port du masque est obligatoire, sauf si un certificat de test est en outre exigé. Une réglementation analogue s’applique pour les chœurs et les ensembles vocaux: Pour eux s’applique la règle des 2G (exception: artistes professionnels: 3G), et si tous les artistes disposaient d’un certificat de test, l’obligation du port du masque pourrait être levée.
    A la mi-janvier 2022, l’OFSP a assoupli la réglementation pour la représentation de chœurs. Si tous les interprètes disposent d’un certificat de test et ne porte donc pas de masque, le public doit présenter uniquement un certificat de vaccination ou de guérison, moyennant le port du masque.

  • Le renforcement des mesures décidées par la Confédération concerne d’autres manifestations ecclésiales se déroulant dans des espaces clos, car elles sont également soumises à la nouvelle règle des 2G. Les réglementations spéciales s’appliquant à des manifestations législatives sont toutefois maintenues.

  • Le Conseil fédéral a par ailleurs réintroduit comme mesure de base l’obligation de travailler à domicile. Comme par le passé, cette mesure s’applique là, où il est possible de travailler à la maison sans effort disproportionné.

La situation pandémique est en constante évolution et requiert de s’adapter sans cesse. Toutes les informations pertinentes pour les paroisses sont donc mises à jour en continu sur la présente page internet.

Plus des informations (OFSP)




Ancien aide aux paroisses du 26 juin 2021 (en vigueur jusqu'au 12 août 2021)



 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.