14.11.2022

Cure minceur dans l'arrondissement du Jura

Le Synode a choisi de freiner les dépenses pour les prochaines années. Des économies sont à prévoir dans différents services régionaux.

Réunis samedi 12 novembre à la salle polyvalente de Cortébert, les délégués au Synode de l’arrondissement jurassien des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure devaient s’exprimer sur un budget 2023 qui demandait une augmentation de la contribution des paroisses de quelques 160'000 francs pour un total de 1'224'600 francs. Le budget est toutefois inférieur à ceux des années précédentes qui présentaient un déficit de 200'000 francs, pris sur la fortune. En effet, il avait été décidé en 2015, de diminuer la fortune qui se montait à 1,4 millions pour soulager la charge des paroisses durant plusieurs années. Les réserves ayant atteint le seuil souhaité de quelques 450'000 francs - destiné à avoir les liquidités pour six à huit mois de masse salariale – le Conseil du Synode jurassien a proposé de ne plus procéder à des diminutions de fortune. Pour maintenir les différentes prestations fournies, une augmentation de la contribution des paroisses était inévitable.

Conjoncture défavorable

De nombreuses paroisses ont posé un frein à cette proposition. La plupart d’entre elles ayant déjà procédé à des diminutions liées à une baisse des recettes, une augmentation supplémentaire serait plus que mal venue. Après des débats nourris, il a été décidé d’augmenter la contribution des paroisses de la moitié de la somme budgétée – environ 80'000 francs – et de ponctionner l’excédent sur la fortune, qui tend à atteindre un seuil critique. Le Synode a également demandé au Conseil de revoir les budgets futurs afin de pouvoir présenter des comptes équilibrés sans augmentation excessive des contributions. Une commission des finances sera remise en place pour accompagner la réflexion.

Prestations à revoir

Ces décisions pourraient avoir une influence sur les différents services qui devraient revoir leurs budgets à la baisse. Pour rappel, le CSJ gère différents postes régionaux liés à l’aumônerie des personnes en situation de handicap, à celle des sourds et des malentendants, ainsi que le service jeunesse connexion 3d, les camps jeunesse Inter’Est, différentes prestations médias, un service Migration et Terre Nouvelle, une présence à la médiathèque du CIP et octroie des contributions régulières à La Conférence des Eglises romandes et à Mémoires d’Ici, qui gère les archives de l’Eglise réformée de la région. La plupart des activités sont subventionnées, en partie, par un soutien des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure.

Réformés/Nicolas Meyer

 

Le Synode en bref
Paradoxalement, le Synode a accepté de verser une indemnisation afin de pallier l’augmentation des coups de la vie et de l’énergie de 1000 francs par poste de 100%. Le processus de vente du Centre de Sornetan est toujours en cours et devrait encore durer deux ans, les acheteurs pour ce type de bien étant assez rares. Le secteur Formation prévoit un festival des spiritualités l’automne prochain, des formations intitulées « Dernier secours », liés à l’accompagnement en fin de vie, peuvent être organisées sur demande dans les paroisses. Le Service Terre Nouvelle renforce ses synergies en Suisse romande avec notamment un nouveau logo et une page Facebook commune. Les paroisses ont été invitées à participer à la prochaine Nuit des Eglises qui se déroulera début juin prochain et qui vise à ouvrir les églises à la population en proposant des activités culturelles ou musicales. Les délégués ont également pu avoir un retour d’un voyage jeunesse d’échange et de coopération Inter’Est qui s’est déroulé cet été à Madagascar. Olivier Jordi a été installé en tant que nouveau membre du Conseil du Synode jurassien lors du culte qui s’est déroulé à la chapelle de Cortébert.

 

Centre social protestant

Parallèlement, se tenait également l’assemblée du Centre social protestant (CSP) qui a validé le budget global 2023 de 12'212'363 francs. Celui-ci présente une diminution de plus de 300'000 francs par rapport à l’année précédente liée à la diminution des prestations réalisés sur mandat de l’Office de l’assurance-chômage, la bonne conjoncture ayant fait baisser le taux de chômage. Pour l’année prochaine, le CSP prévoit un renforcement du site de Bienne avec l’ouverture d’un nouveau magasin Regenove début janvier. Un projet d’assainissement du site de Tramelan est à l’étude. A la fin de la session, le directeur du CSP Pierre Ammann à été remercié pour son engagement à son poste qu’il occupe depuis trente ans. 

retour

Eglises réformées Berne-Jura-Soleure

Altenbergstrasse 66
Case postale
3000 Berne 22
Téléphone 031 340 24 24
Courriel