Dimanche de l'Eglise 2021: "l'autre et moi - Et si l'autre, c'était moi?"

 

Lors du Dimanche de l’Eglise 2021, en nous inspirant de la troisième idée directrice de la Vision 21 «Ouverts à tous – solidaires des laissés-pour-compte», nous nous sommes interrogés sur celles et ceux qui prennent soin et se soucient de l’autre et sur ces réseaux qui portent la société.
Etre à l’écoute de ses semblables, proposer un petit service à une voisine, soutenir une personne âgée ou malade, aller à la rencontre des autres et échanger, partager ses peines et ses joies, œuvrer pour un projet qui a du sens ou encore s’engager comme bénévole en faveur de l’environnement: le fait de vivre ensemble en faisant preuve de sollicitude, en étant attentif à l’autre est en fait quelque chose qui relève du sens commun et dont dépend notre survie. Mais cela va-t-il vraiment de soi ?
La tendance de la société à l’individualisation et à la monétarisation des relations d’entraide engendre isolement et solitude. Heureusement, dans le même temps, des courants sociétaux s’élèvent contre cette tendance et se mobilisent en faveur de formes plus communautaires du vivre-ensemble (« caring communities », ou communautés d’entraide). Comment faciliter et renforcer les réseaux relationnels des personnes qui prennent soin et se soucient des autres de manière bénévole?: Voilà qui constituera un des défis majeurs pour la cohésion future de notre société. 
Que peut donc apporter l’Eglise à de telles communautés? Beaucoup! Comme le prouvent déjà diverses activités et divers projets au sein des paroisses et des institutions de l’Eglise. Selon le commandement d’amour biblique (Matthieu 22, 37 40), l’amour de Dieu, de soi-même et du prochain sont fondamentalement liés. Lors du Dimanche de l’Eglise 2021, il s’agit donc de choisir les bons exemples et de donner une impulsion pour lancer des nouveaux projets avec d’autres acteurs au niveau local. Ce dimanche offre ensuite l’opportunité de questionner la façon dont l’Eglise aujourd’hui peut prendre part aux tâches de soins au sein de la société ; et comment, en tant que particulier, je peux fournir à la communauté une contribution qui soit également personnelle et porteuse de sens. 

Avant-propos du Conseil Synodal sur le Dimanche de l'Eglise 2021, par Claudia Hubacher, conseillère synodale

Télécharger

 

Dimanche de l’Eglise 2020: "Si pour une foi, on en parlait!"

Dans le prolongement de l’idée directrice de la Vision Eglise 21 «Vivre la foi au pluriel - tenir un profil clair» le Dimanche de l’Eglise a questionné les convictions personnelles et a encouragé le dialogue sur ces questions.


Télécharger: 

  • Brochure de préparation
  • Avant-propos du Conseil Synodal sur le Dimanche de l'Eglise 2020,  par Ueli Burkhalter, conseiller synodal

  • La collecte du Dimanche de l’Eglise 2020 est destinée au projet suivant:

    Université biblique d’Amérique latine (UBL), San José, Costa Rica

    L’Université biblique d’Amérique latine (Universidad Biblica Latinoamericana UBL), est une haute école de théologie située à San José au Costa Rica. L’ouverture oecuménique, une spiritualité en lien avec tous les domaines de la vie, l’engagement social pour la paix et une sensibilité particulière pour la diversité ethnique du continent latino-américain sont quelques-uns des principes qui animent cet établissement.

    Télécharger

    Informations complémentaires


Dimanche de l'Eglise 2019 "Là où est ton trésor..."

Jésus nous invite à ne pas amasser nos trésors sur la Terre, mais dans le ciel, «car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur» (Mt, 6: 19-21). L’évocation des trésors terrestres suggère immédiatement la richesse matérielle et, au même titre que «noblesse oblige» nous pourrions dire «richesse oblige» en parlant de la générosité que les gens aisés sont censés témoigner.
Le Dimanche de l’Eglise 2019 nous a rappelé que notre condition humaine fait de nous tous des personnes nécessiteuses. Personne ne vit uniquement pour soi-même, nous dépendons à des degrés divers de l’attention et du soutien de notre prochain.

Télécharger:

  • Brochure d'accompagnement "Là où est ton trésor... là aussi sera ton coeur"
  • Avant-propos du Conseil Synodal - « Là où est ton trésor...»  par Claudia Hubacher, conseillère synodale Télécharger

  • Collecte: Comme le veut la tradition, la collecte du Dimanche de l’Eglise est partagée en trois parts destinées chacune à soutenir un projet dans l'une des régions du ressort territorial de l’Eglise : Berne, Jura et Soleure.La collecte a été versée en faveur des projets suivants:
    • Protection pour les éleveurs nomades du Niger (EPER)
    • Cartons du Cœur (section Jura bernois)
    • Aide aux sans-abri de l’aide œcuménique d’urgence dans le canton de Soleure

Dimanche de l'Eglise 2018: il était une foi

«Il était une foi»: tel était le titre du Dimanche de l’Eglise 2018. Qu’est-ce qui se cache sous ce titre ?

Les individus ressentent leur vécu non pas comme une somme d’événements fortuits mais comme une suite. Et lorsqu’ils les racontent, ils leur donnent un sens. La biographie est un concentré de ce type de démarche narrative. Elle se fonde sur un choix d’expériences vécues en les interprétant et en nommant les tensions, les ruptures, les carrefours. Elle est le reflet de notre compréhension de l’identité humaine.

La Bible regorge de récits qui reflètent l’existence humaine. Qu’est-ce que l’être humain sinon un être vivant capable de raconter son histoire à la lumière de sa relation avec Dieu et de l’histoire de la relation de Dieu avec l’ensemble de ses créatures?

Télécharger:

Avant-propos du Conseil synodal

Brochure de préparation du Dimanche de l'Eglise 2018 - Il était une foi raconter nos histoires

 


Dimanche de l'Eglise 2017 - «Toujours réformé – Réformer toujours»

 2017 est l'année du jubilé de la Réforme. Il y 500 ans, Martin Luther affichait ses 95 thèses sur les portes de l’Eglise de Wittenberg. Et beaucoup d’idées qui nous semblent aujourd’hui aller de soi sont enracinées dans l’élan engendré par la Réforme.

La réforme n’a pas uniquement été un événement politique; elle a eu une influence décisive et durable sur la théologie et les convictions de l’ensemble des chrétiennes et chrétiens. Les réformateurs nous ont ainsi laissé tout un patrimoine de mots, qui expriment un certain nombre de compréhensions théologiques mais aussi profanes.
500 ans – une période suffisamment longue pour que nous ne soyons plus à même d’entendre ni de comprendre le sens exact de ces mots ou que nous les comprenions mal ou d’une manière très lacunaire. Que signifient pour les individus d’aujourd’hui les notions de grâce, de foi, d’écriture, de justification, de péché, de liberté, de Christ ?

Le dimanche de l’Eglise 2017 veut jeter une passerelle entre ce que les réformateurs ont voulu nous léguer et notre compréhension et questionnement d’aujourd’hui. Et peut-être parviendrons-nous ainsi à être partie de cette Eglise appelée à constamment se réformer. Et peut-être aussi le pilier qui va soutenir cette passerelle, pourra être le fondement de l’Eglise de demain.

Le Dimanche de l‘Eglise 2017 entend inciter les paroisses à se saisir de l‘un de ces mots spécifiques de la réformation (grâce, foi, écriture, justification, péché, liberté, Christ), à le confronter avec ce que nous en comprenons aujourd’hui et à donner ainsi un sens nouveau à une partie de notre patrimoine.

 

Télécharger:


Avant-propos du Conseil synodal

Brochure: Réformé toujours, toujours réformer

Appel à la collecte


2016 L'Eglise vous met en lien - Quelles connexions?

Le Dimanche de l’Eglise 2016 nous a invité à mettre en évidence les nombreux liens et réseaux qui sont depuis toujours le fondement même de l’Eglise et qui sont au cœur de la vie ecclésiale et paroissiale.

La vie en réseau est une réalité familière au christianisme : les premiers chrétiens tissaient déjà des réseaux, ils s’inscrivaient dans la filiation de leurs ancêtres de l’Ancien Testament, ils entretenaient une correspondance épistolaire pour se tenir au courant des nouveautés, ils établissaient et cultivaient des relations bien au-delà du contexte régional.

Aujourd’hui encore, la vie en réseau joue un rôle déterminant dans notre Eglise; chaque paroisse de notre ressort territorial est rattachée par le biais de réseaux cantonaux, nationaux et internationaux à l’Eglise universelle dont elle est partie intégrante.

A cela s’ajoutent les contacts avec les autres communautés religieuses. Les liens ainsi créés sont une ouverture au monde, mais ils commencent chez soi, dans sa propre paroisse. Car c’est là que l’œcuménisme se vit concrètement, que les contacts s’établissent avec les paroisses voisines. D’innombrables liens existent à ce niveau avec des sociétés, des écoles, des milieux économiques et des institutions.

La révolution numérique a donné à ces réseaux une nouvelle visibilité qui reflète l’Eglise vécue dans sa dimension communautaire.

Mais il est vrai que ces relations fondées sur des réseaux numériques présentent aussi une certaine ambivalence.

Le Dimanche de l’Eglise 2016 a  sensibilisé les membres des paroisses aux nombreuses possibilités de se mettre en lien avec le monde, tout en montrant que les médias, mais aussi les contacts de la vie quotidienne nous rapprochent toujours davantage du monde qui nous entoure. Ainsi, les conflits armés que l’on découvre à la télévision prennent quelques semaines plus tard un visage très concret chez nous sous la forme par exemple d'un d’afflux de réfugiés. Etre en lien, c’est donc aussi assumer la responsabilité qu’entraîne induite par la connaissance.
Le thème du Dimanche de l’Eglise nous a incité à établir de nouveaux contacts et à cultiver et célébrer les relations existantes. Il se veut aussi l’occasion d’engager une réflexion sur les chances offertes par la communauté virtuelle, de même que sur ses limites et ses dangers.

Télécharger

ou en téléphonant au 032 484 95 35


2015 - "Faire résonner temples et églises"

La musique d'Eglise est profondément enracinée dans notre tradition judéo-chrétienne et a été amplement étudiée. Elle est en évolution constante, trouve sans cesse de nouvelles formes d'expression, se nourrit de la tradition pour développer des tonalités nouvelles. Le Dimanche de l'Eglise 2015 s'inscrit dans cette tradition vivante: il entend (s')enrichir d'apports inédits et faire résonner nos églises.
Dans le cadre de ce rendez-vous de la vie de notre Eglise, il s'agit de faire des temples et églises des espaces et des lieux où le vécu s'imprègne du son:  par le son, entrons en dialogue avec l'espace, l'écoute, le silence, la respiration, le chant, avec les autres dans leur diversité, avec Dieu. Comment faire résonner l'âme? Comment mettre en lien des styles de musique différents? Comment les individus peuvent-ils s'écouter les uns les autres et s'exprimer par la musique? Dans quelles tonalités la foi, la plainte, la confiance s'expriment-elles?

Téléchargements:

Avant-propos de Lucien Boder, Conseiller synodal


Brochure de préparation 


2014 - Différents comme nous tous

Les personnes vivant avec un handicap devraient participer à la vie des paroisses sans ressentir de limites. Le Dimanche de l’Eglise 2014 encourage la cohabitation des personnes avec et sans handicap. Au sein du groupe de travail composé de manière intégrative, des rencontres intéressantes ont déjà lieu. Ces rencontres servent de base pour l’élaboration d’un culte varié qui contribue à une meilleure compréhension réciproque.

« Différents comme nous tous » soulève aussi plusieurs questions. Qu’est-ce qui est normal, en fait ? Qui définit les normes ? Le thème reprend des craintes qui hantent de nombreuses personnes comme par exemple celle de savoir comment faire face à un handicap après une attaque, ou comment se comporter de manière naturelle lors d’une rencontre avec des personnes vivant avec un handicap.

« Différents comme nous tous » suscite des interrogations éthico-théologiques portant par exemple sur la dignité inviolable de chaque être humain et emprunte des thèmes à la pratique ecclésiale comme par exemple les mesures prises en matière de construction et la catéchèse intégrative.

Télécharger

Brochure de préparation (Téléchargement lent).

 

Collecte

Le produit de la collecte a été partagée entre les institutions suivantes:

Les montants sont publiés dans le rapport d'activité 2013

 

 


2013 - Vos enthousiasmes, vos élans, vos interrogations...

Qu'est-ce le Dimanche de l'Eglise a apporté au christianisme réformé dans nos trégions?

Quelles expériences - bonnes ou mauvaises, enthousiasmantes ou décourageantes a-t-on fait comme participant-e, pasteur-e ou paroissien-ne autour de cette tradition de notre Eglise?

Sous l'égide du Centre de Sornetan, une équipe a élaboré une brochure qui ouvre des pistes pour toutes celles et ceux qui souhaitent préparer le Dimanche de l'Eglise en paroisse, ou, plus généralement, pour les personnes intéressées à ce thème.

Elle aborde en particulier des questions autour du culte, des attentes des fidèles et donne des pistes liturgiques et des textes qui peuvent être repris pour la préparation du culte.

Télécharger la brochure  du Dimanche de l'Eglise 2013 (attention téléchargement lent)


2012 - Eglises, lieu d'accueil

Les locaux ecclésiaux sont en quelque sorte la "vitrine" d'une paroisse. Ils parlent aux visiteurs, ils sont le reflet des valeurs, attitude et convictions d'une communauté. Les hôtes se sentent-il bien accueillis? Y trouvent-ils le recueillement qu'ils recherchent? Ou au contraire peuvent-ils y puiser une énergie nouvelle? Comment les locaux sont-ils aménagés? Quel esprit anime l'Eglise?
Le dimanche de l'Eglise 2012 était consacré aux locaux ecclésiaux et à l'hospitalité qu'ils dégagent. Les préparatifs et la célébration du Dimanche de l'Eglise constituent une opportunité unique de poser un autre regard sur les locaux paroissiaux mais aussi les Eglises,  d'innover en matière d'accueil et d'aménagement et de partager entre paroisse sur ce thème. 


2011 - Bénévoles de l'Eglise

Une Eglise vivante et diverse a besoin de personnes engagées à titre volontaire et bénévole.
C'est une question vitale pour elle. Grâce aux bénévoles, une heure de travail rémunéré se trouve en quelque sorte doublée. Pour la foi réformée, la participation de tous les fidèles à la vie de l'Eglise et de la communauté est un axe essentiel. Par leur engagement, les bénévoles apportent une contribution décisive à la vie de l'Eglise, soutiennent sa mission diaconale et donnent aux paroisses de nouvelles impulsions. Un engagement qui mérite reconnaissance et d'être apprécié à sa juste valeur.



2010 - Générations différentes - cheminons ensemble

"Une solidarité qui a besoin d'un aggiornamento", "Quand des enfants de 60 ans s’occupent de leurs parents plus âgés", "Etat des lieux sur les difficultés et les chances de la famille aujourd’hui", récits d'expériences diverses au catéchisme,

Télécharger la brochure du Dimanche de l'Eglise 2010


2009 - Célébrer Dieu avec tous les sens

Pour un culte plein de sens, Travailler l'argile: Acte de création ou expression de foi ? Des célébrations différentes: L'onctionCulte « autrement », des offices particuliers pour la Semaine-SainteA la recherche de célébrations qui ne mettent pas que la tête en route...Propositions de cantiques, Propositions de textes bibliques. Quand les enfants s'éveillent à la vie


Télécharger la brochure du Dimanche de l'Eglise 2009