PositionsVision Eglise inclusive

Vision Eglise inclusive - Etre différent, c'est normal

Point de vue du Conseil synodal (2020)


La vie offre une diversité inépuisable. Allez sans préjugés à la rencontre des êtres humains, et vous découvrirez qu’«être différent, c’est normal». Ce principe de Richard von Weizsäcker sur la diversité et l’inclusion se retrouve dans les représentations et les visions bibliques. La Bible s’ouvre avec l’idée que tous les êtres humains sont créés à l’image de Dieu. Les paroles et les actes de Jésus dévoilent un monde auquel toutes et tous appartiennent de manière égale. La métaphore paulinienne du corps et de ses différents membres (1 Cor 12) l’exprime clairement: il faut des qualités et des talents diversifiés pour que la communauté puisse fonctionner comme un tout.

Une Eglise inclusive est l’expression d’un projet visionnaire qui souhaite que tous les êtres humains participent à la communauté ecclésiastique et y contribuent. Toutes et tous sont bienvenus, toutes et tous se rencontrent de manière respectueuse et d’égal à égal. Une Eglise inclusive offre la chance de cheminer avec des personnes très différentes les unes des autres, et de s’enrichir par la différence.
Il ne suffit pas simplement de penser à tout le monde. C’est seulement lorsqu’on impliquera tout le monde dès le début, lorsque toutes et tous participeront, que l’on rendra visibles les structures qui sont sources d’exclusion, et que de nouvelles ouvertures seront possibles. Il ne s’agit pas «d’intégrer» des minorités, mais d’élargir notre regard à toutes et tous.

Afin que toutes et tous se sentent bien au sein de la communauté et puissent y prendre part, certaines personnes ont besoin d’attention et d’offres particulières. L’Eglise a des décennies d’expérience dans le fait de prendre au sérieux les besoins divers et d’agir en conséquence. Les personnes souffrant d’un handicap font partie de celles et ceux qui ont besoin d’une attention particulière. Elles apportent une dynamique inhabituelle dans la vie d’une paroisse. Inclure en toute conscience des personnes souffrant d’un handicap représente à la fois un défi et une chance. Quand ces personnes peuvent proposer leurs capacités propres et leurs ressources, elles contribuent à la vie de la paroisse et l’enrichissent.

Même au niveau de l’accompagnement individualisé, certains au sein de la grande communauté ne reçoivent pas ce dont ils ont besoin. Afin de se développer au mieux et de pouvoir découvrir par soi-même ce que la foi offre à la vie, certaines personnes ont besoin d’espaces d’apprentissage et d’expérience particuliers. Elles doivent pouvoir choisir elles-mêmes leur proximité et leur distance à la communauté dans son ensemble, selon leur situation. Une Eglise inclusive se pose la question de la tension entre la communauté et les individus, ou comme l’exprime l’idée directrice de la Vision: «Fortifier l’individu – rechercher la communauté».

Etre une Eglise inclusive, c’est la mission de l’Eglise nationale et de chaque paroisse. Cela nécessite la volonté d’accepter les changements, ainsi que des personnes qui en prennent la responsabilité. Le Conseil synodal de Refbejuso partage le projet visionnaire de l’inclusion et s’engage pour une Eglise inclusive. L’Eglise peut ainsi tracer sa voie en tant que communauté qui préserve, construit et se développe avec les êtres humains les plus divers: Animés par Dieu – Engagés pour les humains.

Répondant pour le Conseil synodal : Philippe Kneubühler


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.