FondementsQuelques mots en chemin - le temps du Covid-19

Quelques mots en chemin



«Soyez pleins de bonté comme votre Père est plein de bonté.» Luc 6, 36

Une nouvelle année commence. Du temps nous est offert, du temps pour vivre. La présence du coronavirus me rappelle à quel point ce temps qui nous est donné est précieux et unique. Comment vais-je habiter les jours de ma vie ? Quels sont mes objectifs pour cette année?

La parole de Jésus-Christ, qui est aussi le verset de l’année 2021, me pousse à me poser ces questions aussi par rapport aux autres. Depuis quelques semaines, mon bureau de la cure n’est plus mon bureau : c’est le lieu de vie d’une femme qui sinon serait à la rue. Ce destin m’a montré comment quelqu’un peut se retrouver en marge de notre société en dépit des filets sociaux et des institutions d’entraide qui pourtant ne manquent pas dans notre pays. 

Aujourd’hui, j’ai entendu à la radio que le mot « miséricordieux » n’était presque pas utilisé dans le langage courant. Pourtant, pour les chrétiennes et les chrétiens, tout comme pour les croyantes et les croyants d’autres religions, il est fondamental d’être miséricordieux. L’histoire du Samaritain rapportée dans le chapitre 10 de l’Évangile de Luc illustre l’amour du prochain prêché et vécu par Jésus. 

Interrogeons-nous: qui est défavorisé actuellement? De qui devons-nous nous occuper? Qui a des conditions de vie particulièrement préoccupantes et comment pouvons-nous l’aider à les améliorer? Que «miséricordieux» rentre dans le rang des mots qui décrivent nos actes quotidiens !


Judith Pörksen Roder

 


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.