FondementsQuelques mots en chemin - le temps du Covid-19

Quelques mots en chemin





«
Le Seigneur, c’est moi et moi seul. A part moi, pas de sauveur.» (Es. 43,11)

Cette parole du prophète Esaïe est un grand classique du dimanche des défunts, également appelé dans notre Eglise dimanche de l’éternité. Ce jour-là, la plupart des paroisses ont l’habitude de donner lecture des noms des personnes disparues pendant l’année et d’allumer des bougies en leur mémoire. Ce ne sera pas possible cette année à cause des mesures de lutte contre le coronavirus. Dans ma paroisse, tout le monde va recevoir par courrier une bougie collée sur une main ouverte portant le message suivant : «La main de Dieu ne te laissera jamais tomber.»

Le célèbre pédiatre Remo Largo a quitté ce monde la semaine dernière. Je le cite dans sa toute dernière interview : «Au début de la vie, durant les premières années, les enfants sont inconditionnellement liés à leurs parents, avec cette totale et absolue confiance originelle qu’ils sont pris en charge et aimés. Eh bien, moi aussi, c’est le sentiment qui m’habite de plus en plus à la fin de ma vie, le sentiment qu’il y a quelqu’un qui me regarde et qui m’aime.»

 

Judith Pörksen Roder


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.