FondementsLe culteLe culte de confirmation

La confirmation

Le culte de confirmation

La première confirmation réformée a été célébrée en 1534 à Strasbourg.
Confirmation signifie attestation.
Lors d’un culte de confirmation, on atteste d’une part que les jeunes qui confirment sont baptisés et qu’en confirmant, ils sont admis comme membres de l’Eglise. Les jeunes confirment qu’ils veulent poursuivre le chemin de chrétiens qu’ils ont commencé avec le baptême. En même temps la confirmation atteste que les jeunes ont suivi l’enseignement de l’Eglise jusqu’au bout et que sur des questions de foi, ils peuvent être considérés par leur Eglise comme des chrétiens et des chrétiennes majeurs. Ainsi, la confirmation présuppose le baptême et l’accomplissement de l’enseignement de l’Eglise.

Lors du culte de confirmation qui a lieu autour de Pentecôte, l’Eglise demande à Dieu de bénir les jeunes confirmantes et confirmants. Elle les invite à être des chrétiens responsables et de participer à la vie de l’église. Celles et ceux qui confirment reçoivent lors de ce culte un verset biblique – le verset de confirmation - qui les conduira dans leur vie. La paroisse leur remet également le certificat de confirmation signé par la personne qui leur dispensé l'enseignement catéchétique et qui a présidé le culte de confirmation.

Celui ou celle qui a confirmé et qui a au moins seize ans peut être parrain ou marraine lors d’un baptême.


 

 
Design & Technology by YOUHEY Communication AG, Burgdorf, Switzerland.